INSTRUCTIONS POUR CAMPER OÙ ET QUAND VOUS VOULEZ

La Norvège vous offre un accès gratuit à n’importe quelle partie de la campagne, à condition que vous la traitiez avec respect. Deux personnes assises à côté de leurs tentes tout en profitant de la vue En Norvège, vous pouvez marcher presque partout où vous le souhaitez. Passer du temps à l’extérieur est devenu un aspect très important de l’identité nationale, même reflété dans la législation. Vous pouvez profiter du plein air et respirer autant d’air frais que vous le souhaitez, à condition de ramasser les ordures en partant et de faire  preuve de respect pour la nature . Le but de ces exigences de base est de garantir que quelque chose d’aussi unique que le droit d’accès soit bénéfique pour votre voyage, sachant que de nombreuses personnes voyagent aux mêmes endroits. L’idée principale est très simple:  soyez prévenant et prudent . Ne causez aucun dommage à la nature et quittez l’endroit comme vous voudriez le trouver.

Instructions pour bénéficier du droit de se déplacer

Vous pouvez planter une tente ou dormir à la belle étoile n’importe où à la campagne, dans les bois ou à la montagne, sauf dans les champs agricoles et les parements. Cependant, vous devez vous tenir à une distance d’au moins 150 mètres de la maison ou de la cabane habitée la plus proche . Cette distance minimale s’applique également aux caravanes et camping-cars. Si vous souhaitez rester plus de deux nuits au même endroit, vous devez demander l’autorisation du propriétaire de ce terrain, sauf dans les montagnes ou dans des régions très reculées. Les endroits pour vider les toilettes sont marqués. Il est strictement interdit de le faire ailleurs.

CONNAÎTRE LES LIMITES DU DROIT DE SE DÉPLACER LIBREMENT

Le droit de se déplacer librement s’applique à la campagne ouverte, parfois appelée «terre non clôturée», qui est une terre qui n’est pas cultivée. En Norvège, ce terme s’applique à la plupart des côtes, des marécages, des forêts et des montagnes . Les petites îles de terres incultes situées dans les zones cultivées sont également classées comme terrain découvert. Le droit d’accès ne s’applique pas aux “terres clôturées” à usage privé, y compris les terres cultivées telles que les champs labourés, avec ou sans cultures, prairies, pâturages et jardins, ainsi que les jeunes plantations, parcelles et zones industrielles. Cependant, les champs et les prairies sont accessibles du 15 octobre au 30 avril tant que le terrain est gelé ou recouvert de neige. De plus, un «terrain clôturé» ne doit pas nécessairement être clôturé.

Feux et camping-gaz: réduit les risques d’incendie

Il est interdit de faire des feux de joie dans ou à proximité des zones forestières entre le 15 avril et le 15 septembre . Cependant, ils sont autorisés dans des endroits où le risque d’incendie est très faible, comme en bord de mer ou dans des zones spécialement aménagées pour cela. Gardez à l’esprit qu’en cas de sécheresse prolongée, les grils, les cuisinières et le camping-gaz sont également interdits. Si vous allumez un feu de joie ou installez un barbecue, vous en êtes légalement responsable et vous devez garantir qu’il est sûr, que le feu ne se propage pas et qu’il sera complètement éteint avant votre départ. Voir le risque d’incendies de forêt en annee .

Quelques règles de base pour faire un feu :

Assurez-vous que vous êtes dans une zone où les feux de joie sont autorisés.

Assurez-vous que les incendies ne sont pas interdits et qu’il n’y a pas trop de vent.

Placez du bois à quelques mètres du feu et dans la direction du vent.

Après avoir allumé le feu, jetez les allumettes dans les flammes.

Ne laissez jamais le feu sans surveillance.

Ayez de l’eau et une pelle à portée de main.

Lorsque vous partez, assurez-vous que le feu est complètement éteint . Pour ce faire, utilisez de l’eau et déplacez les cendres avec une pelle. Assurez-vous que le foyer est froid avant de quitter la zone. S’il fait encore chaud, cela signifie qu’il n’est pas encore temps de partir.

En cas d’incendie, appelez les pompiers en composant le numéro d’urgence 110, puis essayez d’éteindre l’incendie vous-même. Bien sûr, sans mettre votre sécurité en danger.

Rechercher de la nourriture

En général, vous pouvez cueillir des baies, des champignons ou des fleurs sauvages , mais dans le nord de la Norvège, il existe des règles spécifiques pour la cueillette des mûres dans la tourbière.

Vous pouvez pêcher des espèces d’eau salée sans avoir besoin de permis , à condition de le faire pour votre propre usage.