Passion chasse

Exercée depuis plus de 3 millions d’années, la chasse telle qu’on la connait aujourd’hui est une pratique ancestrale très respectée. Que ce soit pour trouver une source de nourriture, pour le plaisir ou pour entretenir des relations avec les autres tribus, la chasse se pratique depuis bien avant le Moyen-âge. Et au fil des années, chasser avec son chien de chasse pour devenir un bon chasseur a largement connu des évolutions. Voici l’histoire chasse en résumé. 

Documentation historique, la chasse dans l’Antiquité

Selon l’histoire chasse, les premières civilisations se nourrissaient déjà principalement de la chasse et de la cueillette. Les femmes s’occupaient des ménages tandis que les hommes et les jeunes garçons appréhendaient des proies sauvages dans la forêt. À cette époque, on consommait de la viande crue, des insectes et des larves trouvées en chemin. Quelques siècles plus tard, les techniques utilisées pour la chasse ont largement évolué. Avec l’apparition du feu, on a pu fabriquer des outils plus révolutionnaire pour mieux attraper les proies. 

Au Néolithique, l’apparition de l’agriculture révolutionne les pensées, et la chasse devient une pratique en second plan. Les hommes ne chassaient plus que pour protéger leurs cultures ou pour les grandes occasions. Toutefois, dans de nombreux pays du monde entier, la famine force bien des peuples à chasser. Sur www.chasse-passion.fr, vous trouverez plus d’histoire chasse, des documentations historiques montrant la passion des chasseurs à vouloir attraper une proie en compagnie de leurs chiens de chasse. 

La chasse, une source de privilège

Réussir à ramener des proies pour sa tribu permettait durant l’Antiquité de consommer de la viande de différents choix pour satisfaire les envies de carnivores. Par ailleurs, être un chasseur aguerri avec ou sans chien de chasse peut prouver d’une certaine façon qu’on est réellement un homme, un guerrier, un vrai protecteur de ses proches. D’ailleurs, dans de nombreuses tribus en Afrique et dans le reste du monde, seuls les vrais chasseurs peuvent demander une femme comme épouse. 

Au Moyen-Âge, chasser avec le Roi représente un grand privilège et un honneur qu’on ne peut refuser. Tous les hommes invités à partir à la chasse en compagnie du Roi pouvaient se vanter à la cour. En France, durant la Renaissance, la chasse devient un véritable art de vivre, notamment au temps de François 1er. Une fois la chasse terminée, on organisait des banquets d’après-chasse pour non seulement montrer la force des hommes et leur intelligence, mais aussi les différents plats réalisables à partir des viandes d’animaux. 

La chasse au XXIe siècle

Un virelangue très connu proclame « un chasseur sachant chasser sans son chien de chasse est un bon chasseur ». Cette locution très célèbre permet de constater qu’au XXIe siècle, pour attraper des proies, la plupart des chasseurs emmènent leurs chiens de chasse avec eux. 

Aujourd’hui, la chasse est une pratique réglementée et encadrée par la loi pour protéger les droits des animaux et préserver les espèces menacées. On doit en effet disposer d’un permis de chasse avant de pouvoir chasser des bêtes avec son arme en pleine forêt.