Armurerie

La loi française encadre de façon stricte l’acquisition et la possession d’armes à feu. Avant d’en acheter une, mieux vaut vous renseigner afin de savoir ce que vous pouvez acheter. Une fois la vérification effectuée, rendez-vous dans une armurerie – ou sur un site d’armurerie en ligne – afin de faire l’acquisition de l’arme à feu de votre choix.

La loi française sur l’achat des armes

Les armes que vous pouvez acquérir dans une armurerie font partie d’une classification établie par la loi française. Selon la catégorie à laquelle elles appartiennent, les règles pour en obtenir une diffèrent. Dans tous les cas, il est interdit d’en porter une sur soi en public.

Les armes sont divisées en 4 catégories : A, B, C et D. Si la première est la plus dangereuse, les catégories B, C et D ne sont pas à prendre à la légère et doivent être maniées avec la plus grande précaution.

Catégorie A

La catégorie A réunit toutes les armes de guerre. Il s’agit des armes les plus dangereuses, celles qui sont interdites au public. Armes à munitions incendiaires, à munitions perforantes ou à munitions explosives… Elles ne sont en aucun cas accessibles aux particuliers.

Catégorie B

Les armes de la catégorie B sont destinées au tir sportif. Il peut s’agir de fusil d’assaut, de pistolets ou de revolvers 357 Magnum par exemple. Il faut disposer d’une autorisation préfectorale pour en faire l’acquisition.

Sachez que l’autorisation préfectorale nécessaire à la possession d’une arme de catégorie B est soumise à de nombreuses conditions.

Catégorie C

La catégorie C rassemble les armes légèrement moins puissantes, ainsi que celles servant au tir sportif, de loisir et à la chasse. En fonction du modèle choisi, il est nécessaire de justifier d’une licence de tir valide de l’année en cours ou d’un permis de chasse dont la cotisation annuelle a été payée. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le tir sportif, rendez-vous sur le site Flitzer.

Catégorie D

Enfin, les armes de catégorie D sont les moins dangereuses. Par conséquent, elles sont aussi les moins difficiles à acquérir, puisqu’il vous suffit d’être majeur. Ce sont les armes que vous trouverez le plus facilement en armurerie.

Les conditions pour l’acquisition d’une arme en armurerie

Il vous faudra savoir à laquelle de ces catégories l’arme que vous désirez appartient avant de vous rendre en armurerie pour l’acheter. N’hésitez pas à vous renseigner sur le modèle d’arme particulier que vous souhaitez, car il existe des exceptions d’armes appartenant à une catégorie particulière, mais dont les conditions d’obtention sont celles d’une autre catégorie. Par exemple, un pistolet classique fait partie de la catégorie B. Néanmoins, joignez-lui un chargeur haute capacité de plus de 21 coups et il devient une arme de catégorie A.

Si vous disposez d’une licence de tir ou d’un permis de chasse, n’omettez pas de vérifier que ces documents sont bien valables pour l’année en cours. Vous pourrez découvrir sur le site ToutComment les conditions d’obtention d’une licence de tir en France.

Quant à l’achat de munitions et d’accessoires, il est soumis aux mêmes règles. Ainsi, il faut disposer des papiers de l’arme qui en sera équipée, et ne seront autorisés à l’achat que les détenteurs du justificatif approprié.

Bon à savoir

Si vous ne souhaitez pas vous déplacer, il existe des armureries en ligne. Elles demandent les mêmes documents qu’une boutique physique, mais offrent l’avantage du choix et des caractéristiques facilement trouvables.

Enfin, rappelez-vous que le port d’arme n’est pas autorisé en France, même en présence des justificatifs de sa possession. Vous ne pouvez posséder sur vous une arme que lors de son transport entre un stand de tir ou un lieu de chasse et votre domicile. Dans ce cas aussi, vous devez disposer de votre licence de tir, de votre carte de membre d’un club de tir ou d’un permis de chasse.