dresser un chien

Tout chasseur reconnaît l’importance d’un bon chien de chasse rapporteur à ses côtés. Pour autant, la passion pour cette pratique n’est pas suffisante pour arriver à dresser un chien à une telle activité. Voici donc quelques informations à connaître et quelques pièges à éviter pour parvenir à dresser son chiot.

Les informations indispensables à connaître avant de se lancer

On nomme rapport l’action effectuée par un chien permettant de récupérer le gibier de façon rapide et propre. Le rapport se déroule dans des environnements aussi variés qu’une forêt ou encore un marais.

Théoriquement il est possible d’eduquer son chiot quelque soit sa race. Cependant, il faut tout de même reconnaître que certaines races possèdent de bien meilleurs aptitudes naturelles comme l’Epagneul français et le Golden Retriever.

Avant de débuter la formation au rapport, il est primordial que votre compagnon à quatre pattes maîtrise les ordres basiques mais essentiels que sont les positions (« assis » ou « couché ») et l’arrêt (« stop »). Vous trouverez en ligne de nombreux sites qui vous expliqueront comment dresser son chien. Bien évidemment, il va sans dire que la propreté du chiot doit être acquise avant d’enseigner le moindre apprentissage.

N’oubliez jamais qu’un terrain de chasse reste un lieu particulièrement dangereux pour un chien. Malgré la stimulation qu’il ressent avec l’odeur du gibier, votre chien devra rester attentif et respecter le moindre de vos ordres. Il est donc largement préférable d’attendre que votre chiot grandisse et devienne plus mature plutôt que de le submerger d’ordres qu’il sera bien incapable d’assimiler correctement.

La méthode d’apprentissage

Il est essentiel d’apprendre à votre élève deux ordres qui sont « donne » et « rapporte ». Comment dresser un chien pour cet objectif ? C’est très simple. Il vous faut mettre en place sur plusieurs semaines (5 ou 6 environ) deux à trois sessions quotidiennes d’une dizaine de minutes et ce tous les jours. Mieux vaut pour l’apprentissage des séances courtes mais répétées plutôt que deux sessions d’une heure par semaine. Placez un objet d’environ 500 grammes dans un chiffon et introduisez le dans la gueule de votre chien en lui sommant de vous le rapporter (ordre « apporte »). Si le chien lâche l’objet, alors remettez lui immédiatement. Plus tard, l’objet à récupérer devra être placé au sol et non plus directement dans sa gueule.

Votre chien doit en effet comprendre qu’il ne peut relâcher l’objet (et donc le futur gibier) seulement lorsque vous prononcerez l’ordre « donne » et tirerez légèrement sur l’objet situé dans sa gueule. Comme dans toute méthode d’apprentissage, vous devrez récompenser votre chien lorsqu’il réussit parfaitement l’exercice ou qu’il s’améliore par rapport à l’essai précédent. Pour cela, flattez le et caressez le. Vous pouvez également lui donner une friandise mais de temps à autre seulement.

Les erreurs à éviter

A titre personnel, dans les premiers temps de son éducation, je ne confronte jamais mon chiot avec le moindre coup de fusil. Il prendrait peur et les dégâts risqueraient d’être irréversibles.

D’autre part, montrez vous toujours très patient avec votre compagnon. Éduquer un chiot nécessitera toujours du calme et de la patience. Prenez le temps de bien lui expliquer les choses et laisser lui du temps. Ne cherchez surtout pas à sauter les étapes et gardez bien à l’esprit que tous les chiens n’ont pas les mêmes facultés d’apprentissage.